Actualités
01-11-09 Congrès de l´IAIN - 27/30 octobre 2009
 

Congrès de l´IAIN (Association Internationale des Instituts de Navigation) - Stockholm - 27/30 octobre 2009


Ce congrès (treizième) a lieu tous les trois ans et constitue une occasion unique de rencontre des principaux instituts de navigation de la planète. Il offre l´occasion de faire le point des projets et des recherches dans le domaine de la navigation, ainsi que de tenir les réunions statutaires de l´IAIN.


Le conseil (officer´s meeting) et l´assemblée générale se sont tenus le 27 octobre. Les pricipaux sujets abordés sont (sans ordre d´importance particulier) :

- L´attribution des prix Harrison et Necho, respectivement au professeur Von Villiez, d´Allemagne (fondateur du centre EUROCONTROL de Maastricht) et à Hakan Laus, de Suède, inventeur du procédé SOTDMA utilisé dans l´AIS (maritime).

- La baisse de fréquentation observée par la plupart des instituts de navigation ; la crise économique en est l´une des causes.

- L´état d´avancement du e-LORAN aus Etats-unis ; les « lobbies » pour et contre s´affrontent sans issue prévisible.

- Le prochain congrès de l´IAIN, qui se tiendra au Caire dans la première semaine d´octobre 2012.

- La proposition de l´institut de Tchéquie pour que le congrès suivant ait lieu à Prague en 2015

- Le souci de la plupart des membres que les congrès de l´IAIN et ceux de ENC/GNSS soient coordonnés.

- La présence du président de l´institut du Japon à la réunion, institut absent depuis de nombreuses années, traduisant la volonté de cet institut d´être plus visible sur la scène internationale.


Le congrès a été l´occasion de faire le point sur trois grands systèmes de navigation par satellite en cours de développement.

- EGNOS est opérationnel et devrait être certifié mi 2010 (DGAC pilote).

- Galileo progresse : les appels d´offres sont en cours et les deux premiers satellites de IOV(in-orbit validation) devraient être lancés fin 2010. On s´attend aujourd´hui à avoir 16 satellites en orbite fin 2013. Parmi les décisions importantes, celle d´avoir une ou deux sources. Information nouvelle : les ICD (interface control documents) de Galileo, qui devaient être soumis à des restrictions de propriété intellectuelle, seront diffusés librement à l´instar de ce qui est pratiqué pour GPS.

- GLONASS progresse mais le problème technique sur un satellite (à lancer), annoncé en septembre dernier, semble persister. On vise toujours une constellation de 24 en 2015.


Il faut noter l´importance nouvelle marquée pour la e-navigation (maritime), qui a donné lieu à deux sessions spécifiques, manifestant l´importance de ce nouveau domaine pour la communauté des navigateurs, où les pays nordiques sont particulièrement actifs.


Parmi les nombreuses problématiques abordées, on trouve toujours la navigation dans les zones ou volumes (bâtiments notamment) où les satellites sont peu ou pas détectés et en conséquence les compléments pouvant y remédier, sans qu´une solution vraiment satisfaisante apparaisse. On notera aussi les progrès des systèmes « d´augmentation » (WAAS aux Etats-unis, EGNOS en Europe), qui commencent à être opérationnels pour l´aviation. Les fonctionnements en réseau de mobiles interconnectés par des dispositifs de positionnement sont également un sujet d´études qui mérite d´être signalé.


Les réceptions organisées à l´Hôtel de ville de Stockholm, lieu où se déroule annuellement la réception des prix Nobel, et dans le musée du Vasa resteront dans les annales de l´IAIN. L´Institut nordique de navigation, organisateur de l´ensemble du congrès, a parfaitement réussi sa prestation et la chaleur de l´accueil a contribué à établir une ambiance conviviale particulièrement propice aux échanges techniques.